9 févr. 2010

SECURITE ROUTIERE MADE IN AUSTRALIA

PRAGMATISME ET EFFICACITE

Nous publions ci-après in extenso, le texte du commentaire d'un fidèle lecteur de Firetex, sapeur-pompier dans les Yvelines, accompagnant la vidéo que vous trouverez ci-dessous.

Merci pour ce post et ces remarques fort à propos.

Attention, selon la formule consacrée, les images reproduites dans la vidéo ci-dessous peuvent être de nature à heurter la sensibilité des plus jeunes. Avant d’en lancer la lecture, éloignez les enfants qui pourraient se trouver à proximité.



"Comme chaque année depuis vingt ans, l’état de Victoria en Australie diffuse en décembre un spot télévisé afin de sensibiliser les conducteurs à la prudence et aux dangers de la route en vue des fêtes de fin d’année.

A l'occasion de sa vingtième campagne annuelle, la commission des transports et des accidents de l’état de Victoria (Transport Accident Commission) a choisi de diffuser une vidéo bouleversante, empreinte d’un réalisme saisissant d’effroi, dont les anglo-saxons ont le secret.

Bien que la diffusion de ce film remonte à décembre dernier, la qualité avec laquelle le sujet est traité est telle qu’il lui donne une dimension intemporelle.

De la même façon, tandis que le film a été réalisé à l’autre bout de la planète (au pays de l’Up and Under – dessus dessous, comme l’appelle un de nos collègues et amis Peter Storey, pompier professionnel à Melbourne, dans l’état de Victoria), le sujet est transposable à notre pays, et ce même si les Australiens roulent à gauche !

Ce court métrage, d’une durée de 5 minutes, met en scène de banals citoyens qui pourraient être des sapeurs-pompiers profitant d’une journée en famille, d’une soirée d’équipe entre collègues de repos un peu arrosée, ou encore d’un moment de convivialité entre amis.

A travers ces acteurs, chacun d’entre nous est en mesure d’identifier une tranche de sa vie personnelle, et c’est bien en cela que le film nous interpelle et qu’il nous trouble. Ces personnes pourraient tout simplement être l’un d’entre nous, notre compagne, nos enfants…

La semaine passée (ndla : semaine 6), les sapeurs-pompiers des Yvelines ont été impliqués dans trois accidents successifs, fort heureusement sans faire de blessés graves.

Lundi, un VSAB à bord duquel se trouvait une personne en cours de transport à l’hôpital, était percuté par un véhicule tiers qui n’a pas respecté sa balise de priorité ; le lendemain, c’est un chef de groupe qui a perdu le contrôle de son véhicule de garde en se rendant en intervention, terminant sa course sur le flanc, stoppé dans sa glissade par un arbre. Notre collègue a eu beaucoup de chance.

Enfin jeudi matin, deux sapeurs-pompiers qui se suivaient en véhicules de service ont été impliqués dans un accident avec une troisième voiture. L’un d’entre eux a été blessé et transporté à l’hôpital par les sauveteurs dépêchés sur place.

Loi des séries ? C’est possible… toujours est il que ces accidents, finalement sans gravité pour nos collègues impliqués, bien que parfois spectaculaires, sont l’occasion de rappeler qu’aucun d’entre nous n'est à l’abri.

De garde comme de repos, nous sommes tous des accidentés de la route en puissance.

Dès lors, sans catastrophisme démagogique, il convient cependant de saisir toutes les opportunités qui nous sont offertes pour tenter de réduire autant que faire se peut, les risques d’accidents et de sensibiliser chacun d’entre nous aux dangers de la route.

Dans cette perspective, sous l’impulsion du Directeur départemental des services d’incendie et de secours des Yvelines, une démarche innovante est en cours au sein de notre département.

Elle consistera à équiper prochainement de manière expérimentale plusieurs de nos engins de secours d’une sirène sinusoïdale qui, assurément, permettra de renforcer l’audibilité de nos véhicules prioritaires de secours auprès des autres usagers de la route, le plus souvent absorbés au volant par leur émission de radio favorite.

J’entends déjà de ci de là les détracteurs de la culture américaine brandir leur chauvinisme en guise de bouclier protecteur… Que ceux là ne se trompent pas de sujet… L’usage d’une sirène sinusoïdale est un gage de sécurité pour tous !

Pour le sapeur-pompier tout d’abord qui, à l’approche d’un carrefour, provoque en en faisant usage, l’arrêt de TOUS les véhicules quelque soit leur sens de circulation, lui permettant ainsi de franchir le carrefour prudemment avec un maximum de sécurité…

Pour les usagers ensuite, affolés par la sirène dont le bruit capte l’attention, comme ne sait plus le faire un deux tons devenu tout aussi inaudible qu’inefficace (surtout quand le haut-parleur est placé sous un capot insonorisé). La sonorité de la sirène provoque stupeur et étonnement. Elle paralyse l’usager qui ralentit son allure jusqu’à s’arrêter totalement, laissant la voie libre au véhicule d’urgence qui en fait usage.

Certains autres, soucieux d’une critique plus normaliste, s’offusqueront du caractère non réglementaire du dispositif dans notre pays. Et oui, ceux-ci n’ont pas tort… Mais en même temps, si l’on veut progresser, il faut parfois savoir se montrer « innovant ».

D’ailleurs, vous parlez d’une innovation ! Seule une petite douzaine de pays au plus à travers le monde font usage d’un signal d’urgence de type deux tons, contre plus d’une centaine au profit de la sirène sinusoïdale… C’est sûrement un fait du hasard !

En plus de cela, il se trouve que les SMUR des Yvelines sont équipés depuis plusieurs années déjà de sirènes sinusoïdales dont l’efficacité est chaque jour davantage confirmée. De ce point de vue là, les équipes médicales des Yvelines sont d’ailleurs loin d’être les seules en France.

Autre mesure toujours voulue par le Ddsis des Yvelines : l’usage de feux de pénétration installés dans les calandres et de rampes lumineuses à visibilité renforcée utilisant tous deux la technologie à LEDs. Ainsi, la combinaison d’un avertisseur sonore à l’audibilité retrouvée, associé à des équipements lumineux particulièrement visibles et performants, y compris au soleil, sont autant de gages de sécurité pour tous.

La tolérance zéro, et l’on ne peut que s’en réjouir, dorénavant prônée chez les sapeurs-pompiers en matière de consommation d’alcool en est une assurance supplémentaire, tout comme le port de la ceinture de sécurité à bord des engins de secours qui tend à se généraliser.

Sirène sinusoïdale, avertisseurs lumineux à LEDs, prévention des addictions, tous les facteurs concourant à notre sécurité ainsi qu’à celle des autres usagers doivent être associés afin de diminuer significativement les risques d’accident et faire en sorte que les secours engagés arrivent à destination, là où ils ont été sollicités.

Ainsi le sapeur-pompier, professionnel des missions d’urgence et de la distribution des secours, se transforme en un véritable technicien de la prévention. C’est aussi notre rôle et chacun d’entre nous qui fréquentons assidûment le site firetex.fr en est convaincu, nous qui sommes investis depuis maintenant plus de 6 ans dans la promotion de l’utilité des détecteurs autonomes avertisseurs de fumée au domicile des particuliers.

Les sapeurs-pompiers ne sont pas des surhommes. Restons prudents et donnons nous les moyens d’accomplir nos missions de secours dans les meilleures conditions de sécurité possibles, pour nous, pour nos proches, comme pour les autres usagers de la route.

Préventivement vôtre "

Source photo : Sapeurs-pompiers des Yvelines.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour, vous avez tout à fait raison au niveau des accident en intervention, je suis spv dans la marne et il y a une semaine un volontaire du département a eu un accident grave et a du être désincarcéré,en se rendant a son cs pour un départ vsav, pour carence d'ambulance privée.il faut vraiment adapter la situation suivant l'intervention.

Anonyme a dit…

Bonjour,
En effet dans les Yvelines nous constatons tous les jours l'efficacité des sirènes sinusoïdales lorsque les VL du SMUR nous ouvrent la route lors de transports médicalisés. C'est flagrant; les usagés de la route sont bien plus réactifs à ce type de signal plutôt qu'aux 2 tons faiblards que tout le monde entend à longueur de journée nottement à proximité des hôpitaux, et qui ne peuvent plus avertir efficacement de notre arrivée aux intersections.
Merci pour ce post et surtout merci pour tout ce que vous faites en matière prévention et d'innovation dans le 78 et dans toute la France.
En espérant que vos messages passent et que les mentalités changent...