30 août 2010

ULTIME HOMMAGE AU POMPIER DECEDE

HOMMAGE A FRANCOIS LE VOUEDEC
Photo : LeMensuel.com

Les obsèques de François Le Vouedec, sapeur-pompier professionnel décédé en service commandé à Lanester par l'explosion d'une bouteille de gaz , ont été célébrées le samedi 21 août en la salle des fêtes de Plouay (56) aménagée en chapelle ardente pour la circonstance.

Mr Brice Hortefeux, ministre de l'intérieur, a rendu un vibrant hommage à François Le Vouedec au cours d'une cérémonie à laquelle assitaient de très nombreuses personnes, familles, amis et collègues sapeurs-pompiers venus de toute la France.

Le ministre a remis, à titre posthume, les insignes de chevalier de la Légion d'Honneur puis la médaille d'or pour acte de courage et de dévouement, à François Le Vouedec après l'avoir élevé au grade de caporal.

Le ministre a souhaité que l'enquête puisse établir les circonstances exactes du drame qui serait du à l'explosion dune bouteille de propane (et non d'acètylène comme indiqué au départ) suite à des travaux d'étanchéïté réalisés sur la toiture d'un bâtiment à usage d'habitation.

Que François repose en paix.

18 août 2010

EXPLOSION : DECES D'UN SAPEUR-POMPIER


Cet après-midi aux alentours de 14 h 00, les secours du sdis 56 sont engagés sur la commune de Lanester pour un feu interressant la toiture d'un bâtiment suite à des travaux de réfection.
Peu après l'arrivée des secours, une bouteille d'acétylène explose et blesse plusieurs sapeurs-pompiers dont un grièvement.
Quelques minutes plus tard et malgré les soins prodigués, un de nos camarades, un caporal professionnel agé de 29 ans, décède des suites de ses blessures.
Nous adressons nos plus sincères condoléances à nos collègues du sdis du Morbihan ainsi qu'à la famille de la victime.

INFO LECTEURS

Après une bien longue période d'inactivité due à de nombreuses raisons d'ordre tant personnel de la part des auteurs que professionnel, le blog reprend son activité.

C'est malheureusement une bien triste raison (décès d'un SP en, opération) qui nous amène à réactiver FIRETEX.
Comme toujours, le risque est en marge de chaque opération et ne connait pas de répit.

Alors que la grande majorité de nos concitoyens (et certainement de nombreux collègues) profite des congés d'été, il y a toujours des sapeurs-pompiers sur la brèche pour assurer les missions de secours et de lutte contre l'incendie.
Vous pouvez continuer à nous transmettre les informations relatives à des RETour d'EXpérience opérationnels et/ou organsationnels qui rentrent dans l'esprit du blog, c'est à dire comprendre et toujours apprendre pour devenir meilleur et plus efficace tout en travaillant dans les meilleurs conditions de sécurité.
Les infos relatives au domaine de la prévention des incendies domestiques sont également toujours les bienvenues.

29 avr. 2010

Incendies domestiques : nouveau décompte

LE FEU TUE TOUS LES JOURS

Photo d'illustration sans lien avec les évènements mentionnés.

31 mars : Trappes (Yvelines) 07h41 : 1 MORT

Une personne est découverte décédée dans les décombres d'un appartement.

Le Vésinet (Yvelines) 22h13 : 1 MORT

Une personne meurt dans l'incendie de son appartement.

11 Avril : Saint Michel Chef Chef (Loire-Atlantique) 14h47 : 2 MORTS

Un couple trouve la mort dans l'incendie de leur pavillon.

Saint Jean Lasseille (Pyrennées-Orientales) 16h11 : 1 MORT

Une personne handicapée trouve la mort bloquée au 1° étage dans l'incendie de sa maison.

15 Avril : Gagny (Seine saint Denis) 01h30 : 1 MORT

Un jeune enfant trouve la mort dans l'incendie d'un cabanon dans un camp de gens du voyage.

Charvieux-Chavagneux (Isère) 05h03 : 1 MORT

Un homme de 80 ans périt dans l'incendie de sa maison.

18 Avril : Wattrelos (Nord) 00h27 : 1 MORT

Intoxiqué par les fumées, un homme de 40 ans meurt dans l'incendie de sa maison.

21 Avril : Paris (14°) Gare Montparnasse 17h50 : 1 MORT

Le corps carbonisé d'un homme est découvert dans les décombres suite à l'incendie d'un local technique de la gare.

22 Avril : Paris (18°) 22h47 : 1 MORT

Une personne est découverte sans vie dans les décombres d'un incendie d'appartement.

25 Avril : Bordeaux (Gironde) 01h30 : 1 MORT

Un jeune garçon agé de 10 ans trouve la mort dans l'incendie de l'appartement où il réside. Six autres personnes seront incommodées par les fumées.

Paris (17°) 17h21 : 1 MORT

Le corps d'une personne décédée est retrouvé dans les décombres suite à l'incendie d'une chambre de bonne au 7° étage d'un bâtiment.

26 Avril : Paris (14°) 15h28 : 1 MORT

Une personne est décédée suite à l'incendie de son appartement situé au 6° étage.

Paris (6°) 20h12 : 2 MORTS

Les corps sans vie de deux femmes sont retrouvés dans un appartement suite à un incendie s'étant éteint de lui-même.

27 avril : Montélimar (Drôme) 18h13 : 1 MORT

Une femme agée de 90 ans meurt dans l'incendie de sa maison.

28 Avril : Dûnes (Tarn et Garonne) 01h14 : 1 MORT

Une personne trouve la mort dans l'incendie de sa maison.

29 Avril : Bordeaux (Gironde) 05h34 : 1 MORT

Le corps d'un homme de 35 ans est retrouvé dans les décombres suite à l'incendie de son appartement.

A ce jour, le nombre de victimes d'incendies domestiques recensées (au jour du sinistre) s'élève à 156 MORTS.

14 avr. 2010

INFO LECTEURS

MERCI A NOS LECTEURS
Vous êtes toujours aussi nombreux à visiter régulièrement le site FIRETEX et nous tenons à vous en remercier.
Le nombre de visites sur FIRETEX se maintient à un niveau élevé et nous avons le plaisir de compter des lecteurs parmi les internautes et collègues majoritairement situés en France et en Europe mais aussi répartis sur les quatre autres continents.
A ce jour, le compteur totalisateur affiche plus de 82000 visites et pas moins de 116 membres "abonnés" du blog. C'est là notre meilleure récompense pour le temps passé à alimenter le blog en infos diverses et nous tenions à vous en remercier sincèrement.
Comme vous le savez, les post sont toujours orientés dans le sens de la philosophie du blog, c'est à dire le RETEX (RETour d'EXpérience) et l'amélioration des conditions de sécurité et d'efficacité en opération.
L'objectif est de communiquer et échanger, non pas pour juger mais au contraire dans une démarche constructive de gestion des RETours d'EXpériences.
Comme vous pouvez le remarquer, la production est parfois irrégulière, dépendante de la disponibilté de l'équipe rédactionnelle qui varie au gré d'emplois du temps de plus en plus chargés mais nous continuons à faire de notre mieux pour une mise à jour régulière du blog.
Vous avez constaté que nous nous impliquons beaucoup dans les démarches de prévention des incendies domestiques et aussi de l'accidentologie routière, deux phénomènes qui engendrent tant de drames humains dont un certain nombre pourraient être évités par quelques gestes et actions simples.
Afin de partager avec le plus grand nombre tout en étant le plus efficace et objectif possible, nous sommes demandeurs de vos remarques et commentaires qui sont toujours riches et encourageant mais trop peu nombreux à notre goût.
Aussi, si vous souhaitez réagir aux posts, n'hésitez pas à nous faire part de vos réactions en cliquant sur le mot "Commentaires" situé en bas à droite de chaque message.
Vous pouvez aussi nous contacter par mail et/ou nous transmettre des propositions de RETours d'EXpériences que vous avez vécu ou dont vous avez eu connaissance en adressant un mail à : FIRETEX911@Gmail.com
Toutes les informations relatives à des accidents survenus en opération sont également les bienvenues non pas pour faire de la "mauvaise presse" ou du "voyeurisme" mal placé mais bien pour échanger et apprendre, pour prendre conscience des risques nombreux et multiples auxquels nous sommes confrontés et aussi des moyens de s'en prémunir.
Ces informations peuvent être rendues "anonymes" (dates, lieux, service et/ou personnes concernées) pour éviter tout problème ou "jugement" car ce n'est pas là le propos, bien au contraire.
Il s'agit de comprendre, de tirer les enseignements et d'apprendre des erreurs, accidents et incidents survenus.
Si vous souhaitez figurer sur la mailing list et ainsi être averti par mail des mises à jour du site, indiquez nous votre adresse mail à FIRETEX911@Gmail.com
Enfin, n'hésitez pas à faire connaitre FIRETEX à votre "entourage pompier", plus nous serons nombreux à échanger, plus nous progresserons.
Merci d'avance de votre collaboration et de votre participation active.
FIRETEX

11 avr. 2010

Incendies domestiques

Drames en série

Photo d'illustration sans lien avec les évènements relatés (E.Ramage).
28 mars : Avignon (Vaucluse) 17h22 : 1 MORT
Une femme de 57 ans meurt asphyxiée dans l'incendie de son appartement.
29 mars : Sucy en Brie (Val de Marne) 16h00 : 2 MORTS
Une jeune femme de 26 ans et sa fille agée de 3 ans trouvent la mort dans l'incendie de leur maison.
30 mars : Saint Sylvestre sur Lot (Lot et Garonne) 10h20 : 2 MORTS
Deux personnes sont retrouvées mortes à l'intérieur de leur pavillon suite à un incendie qui s'est éteint de lui-même.
03 avril : Toul (Meurthe et Moselle) 08h00 : 2 MORTS
Une fillette de 6 ans et son cousin agé de 37 ans meurent dans l'incendie de leur appartement.
04 avril : Saint Maximin (Var) 05h00 : 1 MORT
Le corps d'un homme de 72 ans est retrouvé dans les décombres de sa caravane détruite par le feu.
Poyartin (Landes) 06h22 : 1 MORT
Une femme de 81 ans trouve la mort dans l'incendie de sa maison.
06 avril : Lambersart (Nord) 05h30 : 2 MORTS
Deux femmes meurent dans l'incendie de leur appartement.
07 avril : Marignane (Bouches du Rhône) 15h37 : 1 MORT
Un homme de 83 ans trouve la mort suite à l'incendie de son appartement.
09 avril : Toulouse (Haute-Garonne) 07h00 : 1 MORT
Agé de 19 ans, un étudiant meurt dans l'incendie de sa chambre à la cité universitaire.
10 avril : Champlost (Yonne) 07h55 : 1 MORT
Un homme de 60 ans décède dans l'incendie de sa maison.
Flamenville (Manche) 17h28 : 1 MORT
Le corps d'une femme est retrouvé carbonisé dans les décombres de sa maison.
11 avril : Emeville aux Bois (Meuse) 00h57 : 1 MORT
Un homme de 74 ans trouve la mort dans l'incendie de sa maison.
A ce jour, le nombre de victimes d'incendies domestiques recensées (au jour du sinistre) s'élève à 137 MORTS.

7 avr. 2010

Explosion à Gennevilliers

Gennevilliers : Explosion dans un site industriel : 1 mort et 12 blessés


Cette nuit vers 03h25 du matin, les secours de la BSPP ont été appelés à Gennevilliers (Hauts de Seine) pour un feu interressant un four dans une usine de transformation de graphite de carbone appartenant au groupe Carbone-Lorraine.
Aux alentours de 04h20, une violente explosion s'est produite engendrant la mort du responsable sécurité de l'entreprise ainsi qu'une douzaine de blessés parmi lesquels on dénombre quatre sapeurs-pompiers de Paris et quatre policiers ainsi qu'un agent d'ERDF et des employés de l'entreprise.
Eu égard à la nature des matériaux employés ainsi qu'aux très hautes températures atteintes par le four, les personnels de la BSPP ont procédé à l'attaque du feu au moyen de ciment et de sable.
Au total, ce sont plus d'une centaine de pompiers armant une quarantaine de véhicules qui ont été déployés sur cette opération.
Nous souhaitons un prompt rétablissement à nos collègues de la BSPP.

Restons humbles.

Grande- Bretagne : Deux pompiers meurent au feu.


SOUTHAMPTON : 2 MORTS AU FEU


Les pompiers James Shears et Alan Bannon.

Deux pompiers du Hampshire Fire and Rescue Service, James Shears et Alan Bannon agés respectivement de 35 et 38 ans, ont trouvé la mort en service commandé hier soir en luttant contre un violent feu d'appartement survenu dans un complexe batimentaire de 15 étages dénommé "Shirley Towers".
Tous deux étaient pompiers professionnels affectés à la caserne Sainte-Marie à Southampton.

Le feu qui s'est déclaré aux alentours de 20 h 15 interressait un appartement de type duplex situé au 9° étage. Le sinistre a fait l'objet d'une attaque par l'intérieur appuyée ensuite par une lance extérieure sur BEA.

Les occupants des appartements menacés ont été évacués tandis que ceux occupant des logements situés sous le niveau sinistré ont été maintenus confinés.

Il aura fallu au total une vingtaine d'engins d'incendie et de soutien du Hampshire Fire and Rescue Service pour venir à bout du sinistre ainsi que plusieurs ambulances afin de prendre en charge les victimes.

Deux autres pompiers ont été hospitalisés pour de légères brûlures.

Les causes du décès de nos deux collègues ne sont pas encore connues à l'heure où nous écrivons ces lignes.



Nous adressons nos plus sincères condoléances aux familles de nos deux collègues disparus ainsi qu'à tous les membres du Hampshire Fire and rescue Service.

Qu'ils reposent en paix.

Restons humbles et modestes face au feu.

Sources : DailyEcho.co.uk / Mirror.co.uk

Toasts grillés !

La détection, ça marche !

Samedi dernier, alors qu'il préparait le petit-déjeuner dans sa maison de campagne à Wotton Underwood, l'ex-premier ministre britannique Tony Blair a fait brûler ses toasts.

La fumée qui s'est dégagée du grille-pain a activé le système de détection incendie, engendrant une transmission de l'alerte au service d'incendie du comté.

La résidence de Tony Blair fait l'objet d'un plan particulier, ainsi ce ne sont pas moins de quatre véhicules d'incendie qui ont été dépêchés chez l'ex-occupant du 10 Downing Street.

Cherie, l'épouse de Tony Blair, s'est alors précipitée sur le téléphone pour prévenir les pompiers qu'il s'agissait uniquement de "fumée sans feu et qu'il était inutile qu'ils se déplacent" mais ces derniers étaient déjà en route. La rapidité d'intervention est un critère d'efficacité.

Au final, plus de peur que de mal !

La dépêche ne précise pas si les pompiers ont été conviés à partager le petit-déjeuner de la famille Blair.

Photo d'illustration sans lien avec l'incident mentionné.

RETEX
La détection ça marche, même si cela peut parfois être source de déclenchements intempestifs.
Afin d'éviter ces derniers, Il est important de respecter les lieux et conditions de pose des détecteurs de fumées, ainsi la cuisine, zone de dégagement fréquent de fumées et autres vapeurs de cuisson est à proscrire. Les déclenchements fréquents du détecteur iraient à l'encontre du but recherché.

Restons humbles et prudents.

Sources : Europe1 et SFR.fr

5 avr. 2010

Nouveau Magazine

Véhicules d'Incendie Magazine

Un nouveau titre de presse, " Véhicules d'Incendie Magazine", vient de sortir chez les marchands de journaux.

Cette publication est plus particulièrement destinée aux passionnés de véhicules et engins d'incendie en tous genres.

Bien que ce ne soit pas le sujet du blog, il y a forcément parmi nos lecteurs des passionnés du monde des engins d'incendie, matériels sans lesquels il ne nous serait pas possible de mener à bien nos missions.

Longue vie à VIM.

29 mars 2010

Incendies domestiques

NOUVEAUX DRAMES
Source : Ouest-France

18 mars Perigueux (Dordogne) 12h46 : 1 MORT

Une femme de 70 ans est retrouvée asphyxiée dans sa maison suite à un incendie qui s'est éteint de lui-même.

19 mars Aixe (Corrèze) 05h00 : 1 MORT

Un homme de 59 ans périt dans l'incendie de sa maison.

Saint-Ouen (Seine Saint-Denis) 22h40 : 2 MORTS

Deux personnes trouvent la mort dans l'incendie de leur chambre dans un hotel social.

22 mars Saint Christoly Medoc (Gironde) 09h18 : 2 MORTS

Deux personnes meurent dans l'incendie d'une ferme.

23 mars Plonevez du Faou (Finistère) 23h54 : 1 MORT

Un homme de 50 ans est retrouvé décédé dans les décombres de son pavillon détruit par un incendie.

24 mars Le Relecq Kerhuon (Finistère) 19h26 : 1 MORT

Un corps est retrouvé sans vie dans une maison suite à un feu qui s'est déclaré dans un canapé-lit puis s'est ensuite éteint de lui-même.

26 mars Enghien (Val d'Oise) 21H30 : 1 MORT

Un homme de 74 ans meurt dans l'incendie de son appartement situé au 3° étage.

28 mars Tregunc (Finistère) 07h40 : 1 MORT

Un homme de 40 ans est retrouvé mort dans une chambre située sous les combles d'une longère.

Avignon (Vaucluse) 17h22 : 1 MORT

Une femme de 57 ans est décédée suite à un feu de chambre dans son appartement situé au 3° étage.

A ce jour, le nombre de victimes d'incendies domestiques (au jour du sinistre) recensé s'élève à 121 MORTS.

18 mars 2010

Félicitations

UN HOMMAGE PARTICULIER
Source : le Parisien.fr

Nous tenons à rendre un hommage tout particulier à Josiane Bosycot qui, au cours des huit dernières années a su trouver puis déployer une incroyable énergie pour que ce projet de loi aboutisse.
La promulgation de cette loi est l’aboutissement du combat de cette mère de famille qui, depuis le décès de sa fille Julia dans un incendie à Chavenay (Yvelines) en avril 2002, milite pour l’installation de détecteurs de fumée dans les habitations.

Bravo Josiane pour ton courage et ta ténacité.


Il convient également de saluer les deux députés rapporteurs du projet de loi, messieurs Pierre Morange (Yvelines) et Damien Meslot (Territoire de Belfort), qui se sont également beaucoup investis au cours des cinq dernières années afin que ce texte soit enfin voté et adopté.

Merci messieurs les députés.

Incendies domestiques

NOUVEAUX DRAMES

Photo d'illustration sans lien avec les évènements relatés.

10 mars Strasbourg (Haut-Rhin) : 2 MORTS

Deux militaires, agés respectivement de 20 et 26 ans trouvent la mort dans l'incendie d'un bâtiment militaire.

12 mars Cavaillon (Vaucluse) 08h21 : 1 MORT

Suite à un incendie dans un centre d'accueil pour SDF, un homme de 45 ans est retrouvé mort dans la laverie.

Cancon (Lot et Garonne) 18h42 : 1 MORT

Un homme de 67 ans trouve la mort suite à la propagation de l'incendie d'une voiture dans le garage de son pavillon.

13 mars Paris (5° arrdt) 09h05 : 1 MORT

Un homme meurt suite à l'incendie de son appartement.

14 mars L'Ecouvotte (Doubs) 08h15 : 1 MORT

Personne à mobilité réduite, un homme de 57 ans est retrouvé mort suite à l'incendie de sa maison.

15 mars Calais (Pas de Calais) 07H02 : 1 MORT

Une femme de 88 ans décède dans l'incendie de son appartement, son mari agé de 85 ans, blessé gravement est hospitalisé par les pompiers.

Dunkerque (Nord) 11h08 : 1 MORT

Une femme handicapée agée de 61 ans trouve la mort suite à l'incendie de sa maison.

16 mars Saacy sur Marne (Seine et Marne) 00h41 : 2 MORTS

Deux fillettes agées respectivement de 6 et 8 ans meurent dans l'incendie d'un cabanon leur servant de logement dans un camp de gens du voyage.

La Rochelle (Charentes-Maritimes) 01h22 : 1 MORT

Une femme de 60 ans est retrouvée morte dans les décombres suite à l'incendie de son appartement.

A ce jour, le nombre recensé de victimes d'incendies domestiques s'élève à 110 MORTS.

Exemples à suivre...

POMPIERS : DES ACTIONS CONCRETES

Au mois de décembre dernier et à l'initiative de l'adjudant Eric Rosain, les pompiers du CSP de Louhans (Saône et Loire) ont participé de manière originale au Téléthon 2009.

Afin de collecter des fonds, les soldats du feu louhannais ont organisé une course cycliste dont le circuit passait par plusieurs points relais sur lesquels était assurée une information du public sur la prévention des incendies domestiques et la vente de DAAF.

Ainsi ce sont plus de 500 DAAF qui ont été vendus permettant de réaliser une double bonne action, à savoir collecter des fonds au profit de l'AFM tout en faisant un geste efficace en terme de prévention des incendies domestiques.

Les pompiers des Yvelines ont également réalisé des actions similaires en plusieurs points du département, toujours dans le cadre du Téléthon, sous l'égide de l'Union départementale et là aussi, ce sont plus de 500 DAAF qui ont été vendus.

L'équipe des pompiers de Louhans présente les DAAF avant le départ du Téléthon.

Les pompiers informent la population sur les risques liés aux incendies domestiques.

Somme : Mailly Maillet

Les pompiers posent devant les locaux du centre d'incendie de Mailly Maillet.

A l'occasion de la traditionnelle distribution de calendriers en fin d'année, l'amicale des pompiers du centre d'intervention de Mailly Maillet (Somme) a pris l'heureuse initiative d'offrir gracieusement un DAAF avec chaque calendrier distribué à la population.
Saluons cette action généreuse ainsi que l'ensemble des pompiers ayant participé à cette opération avec une mention particulière à notre ami Robert Radke.

Espérons que ces actions ne resteront pas isolées et qu'elles serviront d'exemples.
Il n'y a pas de petites actions, c'est le cumul des efforts de chacun qui fera avancer les choses et contribuera à diminuer de manière significative le nombre de victimes d'incendies domestiques.
L'information et l'éducation du public face aux risques d'incendies domestiques passe par une participation active de l'ensemble des sapeurs-pompiers.

La loi enfin promulguée



LES DAAF OBLIGATOIRES EN 2015

La loi tant attendue est enfin promulguée !

C'est une grande victoire pour toutes celles et ceux qui se sont tant impliqués pour faire aboutir ce texte visant à rendre obligatoire l'installation de détecteurs de fumée dans les habitations.

LOI n° 2010-238 du 9 mars 2010 visant à rendre obligatoire l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation

Version consolidée au 11 mars 2010

L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article 1
A modifié les dispositions suivantes :
· Modifie Code de la construction et de l’habitation. - Chapitre IX : Sécurité des immeubles à usage d’... (VD)
· Crée Code de la construction et de l’habitation. - Section 1 : Dispositions générales pour la sécu... (VD)

Article 2
A modifié les dispositions suivantes :
· Crée Code de la construction et de l’habitation. - Section 2 : Détecteurs de fumée normalisés. (VD)
· Crée Code de la construction et de l’habitation. - art. L129-8 (VD)
· Crée Code de la construction et de l’habitation. - art. L129-9 (VD)

Article 3
A modifié les dispositions suivantes :
· Crée Code des assurances - art. L122-9 (VD)

Article 4
A modifié les dispositions suivantes :
· Modifie Code des assurances - art. L113-11 (VD)

Article 5
I. ― Les articles 1er à 4 de la présente loi entrent en vigueur dans les conditions prévues par un décret en Conseil d’Etat et au plus tard au terme d’un délai de cinq ans à compter de la date de sa publication.

II. ― Un rapport sur l’application et sur l’évaluation de ces dispositions est transmis au Parlement à l’issue de ce délai de cinq ans. Ce rapport rend également compte des actions d’information du public sur la prévention des incendies domestiques et sur la conduite à tenir en cas d’incendie menées depuis la publication de la présente loi.

La présente loi sera exécutée comme loi de l’Etat.

Fait à Paris, le 9 mars 2010.


Nicolas Sarkozy

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,
François Fillon
Le ministre d’Etat, ministre de l’écologie,
de l’énergie, du développement durable et de la mer,
en charge des technologies vertes
et des négociations sur le climat,
Jean-Louis Borloo
La ministre de l’économie,
de l’industrie et de l’emploi,
Christine Lagarde
Le secrétaire d’Etat
chargé du logement et de l’urbanisme,

Benoist Apparu

17 mars 2010

Marne : Un pompier blessé

UN POMPIER REMOIS GRAVEMENT BLESSE

Nous apprenons qu'un pompier de Reims a fait hier soir une chute d'une hauteur correspondant à deux étages.

L'accident serait survenu lors de reconnaissances menées suite un feu de restaurant.

Notre collègue a été hospitalisé dans un état grave.

Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

10 mars 2010

Incendies domestiques

Déjà 100 morts !

Photo d'illustration sans lien avec les évènements mentionnés (Eric Ramage)

06 mars

Villefranque (Pyrénées Atlantiques) 19h58 : 1 MORT

Une personne est découverte décédée dans les décombres de sa maison suite à un incendie.

07 mars

Plou (Cher) 00h10 : 1 MORT

Un homme de 30 ans meurt dans l'incendie de son appartement.

08 mars

Reims (Marne) 01h19 : 1 MORT

Une adolescente agée de 14 ans trouve la mort dans l'incendie de la maison familiale.

Saint-Chamond (Loire) 05h04 : 1 MORT

Un homme de 60 ans périt dans l'incendie de sa maison.

Puiseaux (Loiret) 09h07 : 2 MORTS

Deux personnes sont décédées suite à l'incendie de leur habitation. Les corps asphyxiés ont été découverts par les pompiers appelés pour "personnes ne repondant pas aux appels". Le feu s'était éteint de lui-même.

09 mars

Rennes (Ille et Villaine) 17h08 : 1 MORT

Une femme de 53 ans est décédée à l'hôpital des suites de l'intoxication par les fumées dincendie de son appartement.

Pantin (Seine Saint Denis) 11h00 : 1 MORT

Suite à l'incendie d'un appartement, une enfant de 10 mois est décédée tandis cinq autres personnes ont été blessées et/ou brulées dont 3 grièvement.

10 mars

Strasbourg (Haut-Rhin) 15h30 : 2 MORTS

Deux militaires agés respectivement de 20 et 26 ans ont trouvés la mort suite à un incendie du à une mauvaise manipulation d'essence dans un bâtiment militaire.

Le même jour vers 02h40 à Rennes, un homme de 47 ans ans très gravement brûlé était pris en charge par les pompiers après avoir sauté par la fenêtre de son appartement pour échapper aux flammes.

Quelques heures plus tard vers 10h30 à Cholet, une fillette de 3 ans est tombée en arrêt cardiaque suite à une intoxication par des fumées suite à un l'incendie qui s'était déclaré dans l'appartement de ses parents. La fillette a été ranimée par les pompiers.

A ce jour, le nombre de victimes d'incendies depuis le 1° janvier 2010 s'élève à 101 MORTS.

7 mars 2010

Incendies domestiques

NOUVELLES VICTIMES

Photo : Image d'illustration sans lien avec les évènements mentionnés.

28 février Narbonne (Aude) 08h08 : 1 MORT
Une fillette de 3 ans meurt dans l'incendie de son appartement situé au 1° étage. Trois autres personnes sont bléssées légèrement.

01 mars
Brignoles (Var) 05h53 : 1 MORT
Une personne est retrouvée décèdée dans les décombres suite à un feu d'appartement au cours duquel 9 autres personnes auront été blessées dont une gravement.

02 mars
Plérin (Côtes d'Armor) 23h00 : 2 MORTS
Un homme agé de 48 ans et un femme handicapée agée de 55 ans meurent dans l'incendie d'une maison.

04 mars
Pont-Melvez (Côtes d'Armor) 09h00 : 1 MORT
Un homme de 48 ans trouve la mort dans l'incendie de sa maison.

06 mars
Le Puy en Velay (Haute-Loire) 04h16 : 1 MORT
Un homme de 45 périt dans l'incendie de son appartement, 3 autres personnes seront légèrement blessées.

Depuis le début de l'année 2010, le nombre de victimes du feu recensées est de 91 morts.

4 mars 2010

Les DAAF sauvent


DETECTEURS DE FUMEE INSTALLES = VIES SAUVEES

Jeudi 28 janvier 2010 vers 23 h00, les secours d'Auxerre partent pour feu de cheminée. A leur arrivée, les pompiers du CPI local sont déjà sur place. La maison est encore envahie par un léger plafond de fumée.

Les reconnaissances permettront de localiser le départ du feu dans la poutre de décoration de la face avant de cheminée dans le salon.

Heureusement, le détecteur a sonné avant qu'il ne soit trop tard en réveillant le couple sinistré et leurs deux fillettes.

On peut voir sur la photo un des pompiers posant avec le DAAF en main avant de le remettre en place au moment de quitter les lieux.

Source : Lionel SP Auxerre.

Il est 02h30 en ce 23 février à Cernay la Ville (Yvelines) lorsque le détecteur de fumées équipant la maison se met à sonner.
Les occupants sont réveillés et toute la famille peut ainsi évacuer la maison avant d'appeler les pompiers qui établiront 3 LDV 500 pour venir à bout du sinistre qui s'est déclaré dans le garage attenant avant de commencer à se propager aux combles.

La maison est endommagée mais la famille est saine et sauve.

Il est de notre devoir en tant que sapeurs-pompiers de faire passer le message (nécessité d'équiper les habitations de détecteurs de fumées) auprès des populations à chaque occasion et en particulier à chaque intervention pour feu ou assimilé en insistant sur les risques pour les particuliers notamment de nuit durant les phases de sommeil.

Côte d'Or : 2 sapeurs-pompiers blessés

Vendredi 26 février dernier aux alentours de 16h00, deux sapeurs-pompiers de Côte d'Or ont été blessés par ce qui semble être une explosion de fumées (backdraft) en combattant un feu de pavillon à Saulon la Chapelle.
Nos deux collègues, légèrement blessés, ont été transportés au centre hospitalier de Dijon.
Nous leur souhaitons un prompt rétablissement.
Nous espérons pouvoir obtenir plus de détails sur les circonstances de survenue de ce phénomène aux conséquences fort heureusement bénignes afin de comprendre ce qui a pu se passer et éviter que cela ne se reproduise.

Par le fait du hasard, nos amis du site Flashover 33 (voir lien dans la liste des sites amis ci-contre) publiaient très récemment une séquence vidéo relatant un phénomène similaire, que nous reproduisons ci-après.

La vidéo, filmée récemment sur une scène d'incendie à Chicago (USA), montre les conséquences d'un backdraft (ou explosion de fumée) qui, ici, sont limitées par le fait que l'expansion des gaz à lieu hors du bâtiment.

Imaginons ce qui se passerait si le même phénomène se produisait à l'intérieur d'une structure (couloir par exemple).

Une habitation est la proie d'un incendie, nous sommes en hiver comme l'indique la neige au sol, la maison était donc fermée pour garder la chaleur. Le feu est développé mais très sous-ventilé comme en attestent les fumées se dégageant au 1° niveau (épaisses, relativement turbulentes) et comme elles sont visibles de l'extérieur on imagine que cette surface d'échange apporte aussi du comburant au sinistre.
L'importante différence de température entre l'extérieur (hiver) et l'intérieur de l'habitation amplifie la vitesse d'échanges gazeux.
Un pompier, sans protection respiratoire, gravit une échelle afin d'accéder à une fenêtre située en partie haute de la maison afin de créer un exutoire.
Arrivé à hauteur de la fenêtre, il brise cette dernière au moyen d'une hache. On voit des fumées assez épaisses sortir sous pression et on peut imaginer que cela crée un sens de tirage du bas (apport de comburant via la surface d'échange au 1° niveau) vers le haut.
Un brassage des gaz chauds et riches s'en suit qui, quelques secondes plus tard, se traduit par un backdraft (explosion de fumées) qui surprend les pompiers et badauts présents sur site comme l'indiquent les cris de surprise.

Fort heureusement pour nos collègues américains, il n'y aura, cette fois-ci, pas de blessés.

Source : firevideo.net

Comme à l'accoutumée, il n'y a bien évidemment aucun jugement de notre part, mais seulement une volonté de comprendre afin d'apprendre et devenir meilleurs.

Restons humbles.

28 févr. 2010

INCENDIES DOMESTIQUES

L'HECATOMBE CONTINUE...

Photo d'illustration sans lien avec les faits mentionnés ci-après.
11 février
Rouen (Seine-Maritime) 10h27 : 1 MORT
Un homme handicapé agé de 59 ans meurt dans l'incendie de son appartement.
12 février
La Turbie (Alpes-Maritimes) 19h26 : 1 MORT
Une victime agée d'une soixantaine d'année est découverte dans les décombres suite à l'incendie d'un squat.
Bois d'Hennebourg (Seine-Maritime) 20h17 : 1 MORT
Un homme de 76 ans meurt dans l'incendie de son pavillon.
13 février
Marchiennes (Nord) 17h49 : 1 MORT
Une femme de 76 ans est découverte carbonisée suite à un feu sur un lit médicalisé.
14 février
Saint-Mandé (Val de Marne) 02h12 : 1 MORT
Le corps d'une victime est retrouvé parmi les décombres suite à un feu d 'appartement.
15 février
Montpellier (Hérault) 06h23 : 1 MORT
Un homme meurt suite à un feu d'appartement.
16 février
Clichy (Hauts de Seine) 16h33 : 1 MORT
Un homme décède lors de l'incendie de son appartement.
17 février
Tarbes (Hautes Pyrenées) 02h36 : 1 MORT
Une personne est décédée des conséquences d'un feu criminel de poubelles dans une cabine d'ascenseur.
18 février
Le Pradet (Var) 10h33 : 2 MORTS
Un couple dont la femme était handicapée trouve la mort dans l'incendie de son appartement.
19 février
Agde (Hérault) 03h47 : 1 MORT
Une personne décède dans un incendie d'appartement.
20 février
Penmarch (Finistère) 22h46 : 1 MORT
Un jeune homme de 23 ans meurt bloqué dans une chambre par des volets suite à l'incendie d'un pavillon à usage de résidence secondaire. Quatre autres membres de la famille ont été blessés et/ou brûlés.
21 février
Paris (13°) 03h29 : 1 MORT
Une personne retrouvée dans les décombres suite à un feu d'appartement.
22 février
Champagne en Valromey (Ain) 14h 32 : 1 MORT
Une femme de 46 ans meurt dans un feu de pavillon.
24 février
Paris (13°) 07h40 : 1 MORT
Un homme de 76 ans meurt suite à un feu d'appartement.
25 février
Neuilly sur Marne (Seine Saint Denis) 07h40 : 1 MORT
Une personne retrouvée décèdée suite à l'incendie d'un logement de fonction dans une école.
26 février
Vanves (Hauts de Seine) 04h 28 : 1 MORT
Une personne trouve la mort dans l'incendie de son appartement.
27 février
Montpellier (Hérault) 01h31 : 1 MORT
Feu d'appartement : un homme trouve la mort.
Le macabre décompte des victimes d'incendies domestiques fait état de 85 morts recensés depuis le début de l'année 2010.

Qui contrôle l'air, contrôle le feu...

Contrôler les ouvrants






La vidéo ci-dessus nous montre une scène d'incendie filmée aux USA en période hivernale comme l'indique le manteau neigeux qui recouvre la zone de l'intervention.

Le sinistre interresse un pavillon R+1 apparemment mitoyen sur la gauche. Seule la porte d'entrée du pavillon est ouverte en grand, des pompiers sont à l'intérieur sans eau.

Des fumées relativement claires et assez épaisses s'échappent par la moitié supérieure de la surface de la porte de manière turbulente avec une vélocité certaine comme l'indique le panache de fumée proche de l'horizontale. Il convient de prendre en compte les conditions climatiques, c'est à dire une grosse différence de température entre l'intérieur du bâtiment et l'extérieur qui augmente la vitesse des échanges gazeux (transferts de masse).

Vers 30'', on peut apercevoir à l'intérieur de la maison un pompier qui donne des coups dans la baie vitrée à droite de la porte d'entrée, après plusieurs tentatives, la vitre se brise et en quelques instants, l'aéraulique du système se modifie.

Les fumées sortent maintenant par la baie vitrée du salon tandis que l'air s'engouffre par la totalité de la surface de la porte d'entrée. La dynamique du feu change très rapidement, le volume de fumées augmente très sensiblement et vers 1', on peut apercevoir des flammes dans la partie supérieure du ciel gazeux qui emplit le salon.

Environ 30'' plus tard, la totalité de la maison s'embrase (EGE ou flashover) et les pompiers battent en retraite car leur lance n'est pas alimentée en eau. Le feu est très puissant, la quantité d'énergie dégagée est très importante comme en attestent la couleur des fumées qui s'assombrissent, leur vitesse de sortie ainsi que l'embrasement des fumées nettement à l'extérieur face à l'ouvrant du salon.

On peut apercevoir le chef des pompiers (veste de feu blanche) qui passe à proximité sans tenue de protection adéquate.

Restés un moment sans eau à la lance, les pompiers attaquent ensuite le feu au moyen d'un jet droit, le sinistre diminue d'intensité, on peut noter l'augmentation de pression générée par la création de vapeur d'eau qui se concrétise par une inflammation des gaz chauds propulsés à l'extérieur en face D.

Le feu semble avoir pris dans le sous-sol (selon le témoignage du chef des pompiers en fin de séquence).

On peut d'ailleurs noter que des flammes ,accompagnées d'une réaction vive, se dégagent du soupirail débouchant en partie inférieure de la face D. Le chef des pompiers se trouve quasiment face à cet ouvrant, sans protection adpatée, mais n'est fort heureusement pas atteint par l'inflammation de la masse gazeuse.

L'extinction est ensuite obtenue et une grande quantité de vapeur d'eau se dégage.

RETEX

  • Dans la mesure du possible, toujours disposer d'un moyen en eau pour s'engager dans un bâtiment concerné par un incendie, surtout lorsque les signes extérieurs indiquent qu'il est en phase de croissance (avant EGE ou flashover),
  • L'important volume de fumée se dégageant ainsi que leur densité et leur vélocité (vitesse de sortie) indiquent un feu en cours de développement, il convient donc de freiner l'apport en comburant et d'attaquer les fumées afin d'en diminuer le volume et de rétrécir leur plage d'inflammabilité,
  • Ne pas attendre de voir des flammes pour utiliser la lance et attaquer, les fumées sont chaudes et combustibles, il convient donc de les attaquer et de les traiter comme le gaz combustibles qu'elles sont,
  • Contrôler l'apport d'air en diminuant, autant que faire se peut, les surfaces d'échange avec l'extérieur,
  • En la circonstance, on peut constater que , bien involontairement mais de manière indéniable, ce sont les pompiers qui contribuent au développement très rapide du feu en brisant la vitre du salon. La combustion change d'allure en une trentaine de secondes. En pratiquant de la sorte, la surface d'échange avec l'extérieur se trouve considérablement augmentée et l'aéraulique du système est complètement modifiée comme en atteste le fait que les fumées ne sortent plus par la porte (qui devient un entrant pour le comburant) mais par la baie du salon. La quantité d'air ainsi apportée au feu le fait redescendre dans la plage d'inflammabilité et lui donne de la puissance.
  • Qui contrôle l'air, contrôle le feu.
  • Ne jamais oublier que le fait d'ouvrir des portes et/ou fenêtres (au niveau du foyer ou à un niveau inférieur à ce dernier) en pensant évacuer des fumées ,génère en même temps un apport de comburant venant de l'extérieur.
  • La nature a horreur du vide, aussi les gaz chauds sortant du volume sous pression sont-ils remplacés par de l'air frais (transfert de masses gazeuses).
  • La totalité de l'habitation s'embrase, l'incendie nécessite donc l'utilisation d'une quantité d'eau beaucoup plus importante pour le contrôler.
  • La puissance ainsi donnée au feu engendre des dégâts supplémentaires au pavillon dont la charpente est endommagée ainsi que la couverture.
  • Tous les intervenants évoluant dans la zone d'exclusion (périmètre immédiat du sinistre) doivent être en tenue de feu complète (sécurité), d'autant plus lorsqu'il s'agit de personnels d'encadrement qui, de surcroit, doivent donner l'exemple.
  • Lors des phases de cheminement en toiture, toujours utiliser des moyens d'amarrage (ex: LSPCC) afin de limiter les conséquences en cas de chute ou glissade particulièrement en période hivernale,
  • Ne pas stationner face aux ouvrants.

Restons humbles.

14 févr. 2010

Incendies domestiques

SERIE D'INCENDIES TRES MEURTRIERS

Photo d'illustration sans lien avec les évènements mentionnés ci-après.

05 février
Hyères (Var) 07h00 : 1 MORT
Un homme meurt suite à un feu d'appartement.

07 février
Grainville la Teinturière (Seine-Maritime) 01h34 : 1 MORT
Une victime découverte décédée dans les décombres d'un feu de pavillon.
Orly (Val de Marne) 20h31 : 2 MORTS
Deux enfants agés respectivement de 1 et 3 ans décèdent (dont un des suites de ses blessures)dans l'incendie d'abris précaires abritant des Roms.

8 février
Saint Yzan de Soudiac (Gironde) 13h46 : 1 MORT
Une femme agée de 85 ans meurt dans l'incendie de sa maison.

9 février
Cadière d'Azur (Var) 06h30 : 1 MORT
Une femme de 50 ans, handicapée, trouve la mort dans l'incendie de son appartement.

10 février
Nantes (Loire-Atlantique) 02h00 : 1 MORT
Une femme d'une soixantaine d'années a péri dans un feu d'appartement duquel deux hommes ont pu s'échapper mais souffrent de graves brûlures.

Tourcoing (Nord) 01h00 : 7 MORTS
Ce sont au total 7 personnes qui auront trouvé la mort dans l'incendie d'une ancienne maison bourgeoise découpée en plusieurs appartements. Le premier bilan faisait état de 2 morts puis il s'est progressivement alourdi au fur et à mesure des déblais. Notons au pasage (pour les élus qui trouvent que les pompiers coûtent chers) que nos collègues du Sdis 59 ont malgré tout sauvé quatre personnes des flammes et évacué huit brûlès vers les hôpitaux puis évité la propagation du sinistre aux bâtiments adjacents et ce dans des conditions très difficiles.

C'est l'incendie le plus grave en nombre de victimes depuis le début de l'année.

12 février
Guyancourt (Yvelines) 02h30 : 1 MORT
L'occupant d'une caravane meurt dans l'incendie de cette dernière.

13 février
Sec-Marais (Nord) 17h00 : 1 MORT
Une femme de 75 ans, handicapée, meurt dans l'incendie de sa maison.

Le bilan des incendies domestiques s'élève à 67 morts recensés depuis le début 2010 !
Le feu : ça n'arrive pas qu'aux autres.
Equipez vos habitations de détecteurs de fumée.

Chine : 3 pompiers tués

INCENDIE MORTEL EN CHINE

Photo d'illustration sans lien avec l'évènement mentionné.

Vendredi soir, à l'occasion des fêtes du Nouvel An chinois, trois pompiers ont trouvé la mort à Changguan en combattant un incendie qui s'était propagé à un hotel et un immeuble de bureaux.

Dans cette province, trois autres pompiers avaient déjà trouvé la mort le 26 janvier dernier en combattant un incendie dans une usine de feux d'artifices et pétards.

Qu'ils reposent en paix.

12 févr. 2010

Pompiers ou acrobates ?

DANS QUEL BUT ?

Voici une vidéo découverte il y a quelques temps sur Internet qui nous a interpellé mais certainement pas impressionné.

Alors que nous nous impliquons pour améliorer les conditions d'efficacité et de sécurité des sapeurs-pompiers, que ce soit dans le domaine de la formation, de l'équipement et surtout dans le développement d'une culture sécuritaire, nous ne pouvons que déplorer ce qui nous est montré dans cette vidéo.

Au delà des risques pris inutilement, on est en droit de s'interroger sur la justification de cet "exercice" d'un point de vue opérationnel, sur le but recherché, sur les objectifs pédagogiques.

RETEX

A quel moment cette situation (besoin de relier une échelle aérienne à une échelle à crochets déjà en place séparées par une distance) est-elle liée à une quelconque réalité opérationnelle ?

Les protagonistes ont-ils mesurés les risques pris (chute, glissade de l'échelle à crochets, etc..) ?

Les conséquences ont-elles été mesurées (risque de blessure grave, handicap permanent voire décès) d'autant plus qu'il n'y a pas de dispositif de retenue ?

Etonnante désinvolture et défaut d'analyse de risques de la part de personnels dont le métier consiste à porter secours et assurer la sécurité.

Oui à une formation et un entrainement adaptée et conforme à la philosophie de nos collègues suédois dont nous sommes de fervents adeptes : "Nous travaillons dans un environnement dangereux, formons nous dans un environnement dangereux mais en ayant appréhendé tous les risques et en ayant pris les mesures de protection adaptées".

Non à un exercice s'apparentant plus à un numéro de cirque (où les artistes travaillent avec des filets de protection) qu'à un exercice de sauvetage.

Restons humbles.