23 déc. 2009

Gard : Un FPT glisse dans un ravin

Six pompiers impliqués dans un accident
Lundi soir vers 22 h 30, un fourgon pompe tonne de Génolhac (Gard) de retour d'intervention circulait à allure réduite sur une route très glissante due aux mauvaises conditions atmosphériques.

L'engin-pompe, avec six pompiers à son bord, a glissé sur une plaque de verglas dans un virage et a heurté la paroi de la falaise. Il a ensuite glissé en arrière et a devissé à environ 45 m dans le ravin en contrebas.

Fort heureusement, deux pompiers ont pu sauter du véhicule alors qu'il était sur la route et trois autres tandis qu'il dévalait la pente. Seul le conducteur n'a pu se dégager et s'est retrouvé coincé dans la cabine de l'engin qui s'est écrasé sur le toit.

Les six pompiers ont été hospitalisés. Trois d'entre eux en sont sortis rapidement tandis que deux autres sont restés en observation. Le conducteur, quant à lui, a du être opéré de deux fractures à la main gauche.

Fort heureusement, les dégats humains sont limités, il en aurait vraisemblablement été tout autrement si le véhicule avait glissé dans le ravin en marche avant car la cabine aurait certainement été écrasé sous le poids de la tonne.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à nos collègues du centre de secours de Génolhac.

RETEX
  • Nos engins devraient tous être dotés de ceintures de sécurité à toutes les places assises et si possible en fixation trois points,
  • Nous devons nous astreindre à être ceinturés en permanence,
  • La formation des conducteurs doit être reconnue comme un aspect important de la formation des sapeurs-pompiers,
  • Le simple fait de détenir le permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule n'est pas suffisant, il faut une formation "en situation" adaptée tant en situation réelle qu'au moyen de simulateurs afin notamment de compenser une pratique occasionnelle.

Source : Le midi Libre.com

Aucun commentaire: