26 nov. 2009

Un véhicule de pompiers percute un piéton

COLLISION AVEC UN PIETON - UN BLESSE GRAVE
Photo d'illustration (non liée à l'accident mentionné)

Hier aux alentours de midi, alors qu'il partait en intervention, le VSR du CSP Meaux, en Seine et Marne, a percuté un piéton alors qu'il traversait un carrefour.

La victime, une jeune fille de 15 ans, se serait engagé sur un passage piéton mais, porteuse d'un balladeur MP3, elle n'aurait pas entendu arriver le véhicule des pompiers.

Il semble que le véhicule de secours roulait à faible allure puisqu'il venait de redémarrer après avoir franchi un obstacle.

Inconsciente suite au traumatisme cranien consécutif au choc, la jeune victime a été transportée par l'hélicoptère de la Sécurité Civile sur l'hôpital Necker à Paris.

Le conducteur du VSR a été placé en garde à vue au commissariat de Meaux puis a été libéré en fin d'après-midi.

Les contrôles d'alcoolémie et de présence de stupéfiants chez le conducteur se sont avérés négatifs.

Nous appelons de tous nos voeux l'amélioration de l'état de santé de la victime et nous adressons notre soutien moral à sa famille.

Nos voeux de soutien s'adressent également à notre collègue conducteur du véhicule de secours ainsi qu'aux autres membres de l'équipage du VSR.

RETEX
  • Le risque est omniprésent, il convient de rester vigilant en toutes circonstances et d'essayer d'anticiper les situations, cet accident peut potentiellement arriver à tous les conducteurs de véhicules d'urgence.
  • La question de la formation des conducteurs à la conduite en situation d'urgence se pose, il est impératif de consacrer le temps et les moyens nécessaires à une formation spécifique et adaptée afin de préparer les pompiers à la conduite des engins de secours,
  • Le fait d'être détenteur du permis de conduire correspondant au type de véhicule ne suffit pas,
  • A quand la mise au point de programmes spécifiques, de simulateurs de conduite pour les pompiers et autres conducteurs d'urgence ?
  • Toujours anticiper la mise en oeuvre des avertisseurs lorsqu'on s'engage dans une intersection afin d'attirer l'attention des autres usagers de la route, qu'il s'agisse de conducteurs comme de piètons.
  • Nos avertisseurs sonores sont-ils vraiment efficaces ? On est en droit de s'interroger quand on sait que les véhicules sont de mieux en mieux insonorisés, que les conducteurs écoutent la radio à un niveau sonore élevé, que les piétons sont souvent équipés de balladeurs,
  • Alors que le balisage des engins d'incendie et de secours s'améliore sensiblement, que les équipements de signalisation lumineuse sont, pour certains, de plus en plus performants, il convient de s'interroger sur l'efficacité de la signalisation sonore de nos engins,
  • A quand l'homologation et la généralisation en France de sirènes sinusoïdales qui offrent un niveau de perception et d'efficacité nettement plus élevé que nos pauvres "pin-pon",
  • A quand une réelle prise en compte de l'efficacité des avertisseurs sonores quand on sait que les hauts parleurs sont souvent installés sous les capots moteurs insonorisés de nos véhicules (!) ou qu'ils disposent d'une position dite "nuit" qui en atténue encore le niveau sonore ?

Ceci étant, quel que soit le niveau de performance des avertisseurs, il convient toujours de rester vigilant, attentif et prudent.

Soyons humbles et prudents.

Sources : Le Post.fr, Aujourd'hui en France.

5 commentaires:

NicoB a dit…

je souhaites apporter mon soutien à l'ensemble du personnel de cette caserne, dans laquelle j'ai servi 7 ans. Malheureusement, l'histoire se reproduit puisqu'il y a une dizaine d'années un accident mortelle avait déjà endeuillé cette caserne.
Restons humble et solidaire ...

Damien a dit…

J'apporte tout mon soutien aux personnels de CSP de Meaux dans cette épreuve. Une pensée également pour la victime et sa famille.
En ce qui concerne nos avertisseurs sonores et leur baisse d'efficacité, il est également à rappeler que la position "nuit" fourni un niveau sonore inférieure à la norme des avertisseurs de priorité. On peut donc s'interroger la position légale nos engins en véhicules prioritaire dans cette situation.
Restons humble ...

ludo45 a dit…

J'apporte mon soutient aux personnels du VSR ainsi qu'à la victime, en lui souhaitant un prompt rétablissement, mon soutient vas également à sa famille. Accident qui peut arriver à tout conducteur de véhicule d'urgence.
A quand une formation spécifique (comme dans certain SAMU), des sirènes efficaces, des klaxons que l'ont entend (sur notre FPT, véhicule d'à peine 2 ans, il est inaudible lorsque le 2ton est actionné) quand on entent les bus ou autre poids lourds avec des cornes de brumes ou trompes (là je pense à nos collègues nord américain), mais il parait que nous faisons trop de bruit (dixit quelques élus ou gens bien pensant sur notre agglomération).
Peut être qu'un accident comme celui-ci servira à améliorer nos dispositifs sonore et non pas à mettre la faute sur notre camarade qui avais le volant dans les mains.
Restons humble, solidaire et prudent...

renard89 a dit…

sapeur pompier professionnel et de surcroit photographe pour Soldat Du Feu Magazine,je tiens à témoigner tout mon soutient à la famille de la jeune fille accidentée et je suis également conscient de la situation pénible dans laquelle se trouve l'équipage du vsav, mais quand à l'article proprement dit,je ne vois pas l'interet de publier une photo de vsav accidenté qui n'a aucun rapport avec l'accident decrit.
certains lecteurs pouvant faire l'amalgame entre la photo et cet accident regrettable.
les photos d'illustration peuvent être utilisées pour la compréhension d'un article classique sur les sapeurs-pompiers,mais en aucun pour illustrer un fait-divers tel que celui-ci.
je m'étonne d'ailleurs que personne n'ait remarqué la légende située sous la photo.

nico73 a dit…

oui je m'étonne moi aussi de cette photo du vsav qui n'a aucun rapport avec ce fait divers tragique...