13 juil. 2009

Explosion lors de l'attaque

Feu de pavillon avec explosion

video

Cette courte séquence vidéo (10 secondes) nous présente des pompiers qui procèdent à l'attaque d'un feu de pavillon.

Le feu intérresse apparemment les combles situés juste au dessus du garage, la propagation semble essentiellement verticale.

Le volume de fumées n'est pas très important eu égard à la taille du pavillon, les fumées sont noires (chaudes) en haut et au centre de la toiture tandis que le long du mur se dégagent des gaz de pyrolyse (couleur blanche).La vitesse de sortie est relativement élevée et la densité moyenne.

Un pompier juché sur une échelle à coulisse effectue une trouée au moyen d'une gaffe afin de faciliter l'évacuation des gaz chauds. Il n'est pas porteur d'ARI, tandis que trois pompiers se trouvent face à l'entrée du garage qui est grande ouverte. Apparemment, aucun moyen hydraulique ne semble en oeuvre face à cet ouvrant.

A 5 secondes, une explosion survient (certainement attribuable à une bouteille de gaz) qui surprend les intervenants et projette des missiles en hauteur et face à l'entrée du garage sans atteindre ni le pompier sur l'échelle, ni ceux situés face à l'ouvrant.

Fort heureusement : pas de victimes et un effet de souffle limité par le fait que le garage était ouvert et la toiture fragilisée par l'action de la gaffe.

RETEX

  • Reconnaissance = recherche de renseignements (présence humaine, nature du stockage, etc...),
  • Ne pas stationner face aux ouvrants,
  • Tactique opérationnelle intérressante (création d'éxutoire en partie haute),
  • Ne pas se fier à 100% aux renseignements collectés sur place, on peut trouver de tout dans un grenier (la preuve...),
  • Fort heureusement, le pompier sur l'échelle à coulisse n'était pas dans l'axe du garage,
  • Le port de l'ARI capelé est de nature à protéger les porteurs des effets d'un éventuel blast,
  • Port des EPI complets en zone d'exclusion,
  • Toujours prépositionner des moyens hydrauliques,
  • Une action combinée (attaque + refroidissement des gaz) menée simultanément à la création de la trouée aurait peut-être évité l'explosion en limitant la puissance thermique du foyer,
  • L'utilisation d'une lance perforante pour inertage du volume sous toiture aurait pu être interressante dans ce contexte,
  • Penser à l'amarrage sur échelle,
  • Réaliser un périmètre de sécurité (zone d'exclusion) à l'intérieur duquel tous les personnels doivent être en tenue de feu complète,
  • Grand calme des personnels après l'explosion.

Restons humbles et prudents.

9 commentaires:

Vulcain a dit…

Quelle chance ! au ralenti on peut voir la fumée qui sort violemment par la porte de garage en haut à gauche, avant qu'une inflammation brutale toujours en partie haute dans l'encadrure de la porte de garage.

Je trouve également étonnant que les collègues ne portent pas leurs EPI complet (ARI) et qu'aucun moyen en eau ne soit établi (du moins on ne le voit pas sur le film)

Vulcain a dit…

Après "N"ième revisionnage :
1.On distingue un binôme équipé d'ari en bas à droite.
2. Une LDV 500 est établie car on distingue le tuyau qui passe le long du garage. par la gauche au pied du portail en fer forgé.

Stéph a dit…

Bonjour Vulcain,

En effet, un binôme est bien visible ainsi qu'un tuyau de 45 au sol mais aucune action visible ne semble entreprise sur le foyer au dessus du garage.
De toutes façons, il n'est ici nullement question de critiquer de manière négative mais simplement de constater, d'essayer de comprendre et de tirer des enseignements pour l'avenir.
Merci de votre participation active.
FIRETEX

Robert Radke a dit…

Vidéo à exploiter en formation encore une fois;pour argumenter les précautions à prendre au cours des incendies.les dangers liés au cheminement , ne pas être dans l'axe de l'ouvrant y compris lors de sortant sont très explicites sur la vidéo.

merci pour le travail de recherche.

Robert

Vulcain a dit…

Absolument Stéphane,

D'où l'intérêt de visionner plusieurs fois le film. Il m'a fallu tout de même quelques aller-retour pour bien voir tous les détails. Et je ne me permettrais pas de critiquer quoi que ce soit, c'est déjà assez compliquer sur le terrain, alors se permettre d'extrapoler une situation sans prendre en compte l'ensemble de tous les paramètres incluant me stress notamment... Bref, c'était plus un échange liés notamment à un premier visionnage, puis à un décorticage à tête reposé pour mieux analyser le film. Encore merci pour ces RETEX qui nous apportent tant au quotidien, du moins pour ma part.

Cordialement

Anonyme a dit…

MERCI POUR LES DROIT D AUTEUR CETTE VIDEO M APARTIEN JE NE SAIS PAS COMMENT VOUS L AVEZ EU JE FAIS PARTIS DU CSP ELBEUF EST POUR INFO PAS DE BINOME A L INTERIEUR C UNE EXPLOSION UNE BOUTEILLE DE GAZ DE 3 KG VOUS POUVEZ LAISSER LA VIDEO SI C POUR UNE UTILISATION UTILE

Anonyme a dit…

Bonjour "Anonyme",

Cette vidéo nous a été transmise par un "lecteur" de Firetex qui n'a pas su me donner la source du document, sinon il est bien évident que nous vous aurions demandé l'autorisation de l'utiliser. Cependant, si notre lecteur a reçu cette vidéo, c'est qu'elle a été déja diffusée par ailleurs sur le net. Ceci étant et comme vous pouvez le constater,les images que nous utilisons sur ce site ne le sont que dans un seul but : avoir une portée pédagogique et pour faire du RETEX (RETour d'EXpérience, en clair apprendre pour comprendre et tenter de s'améliorer.
Cependant, si vous le souhaitez, nous pouvons retirer la viéo du site en vous priant d'accepter nos excuses. Si vous le souhaitez, vous pouvez nous contacter à l'adresse suivante : FIRETEX911@gmail.com.
FIRETEX

Anonyme a dit…

COMME VOUS DITES LE RETOUR D EXPERIENCE EST IMPORTANT LAISSEZ LA CELA POURRA PEUT ETRE UTILE A QUELQU UN

Marc a dit…

Bonjour à toute l'équipe de Firetex !
Je tiens tout d'abord à vous féliciter pour votre travail et les nombreuses information sur votre site que je consulte régulièrement. J'avais une question à vous poser et je ne savais pas trop où la poster alors je l'a met en commentaire de cet article (vous n'etes pas obliger de le publier).
Ma question est :
Comment appréhender les risques liés aux panneaux solaires ?
Avec le développement durable, on voit de plus en plus de particulier équiper leur pavillon en panneau solaire (et tant mieu ! là n'est pas le probleme). Le soucis est quand cas d'incendie du pavillon équipé, même après la coupure des énergie, tant qu'il y aura du soleil, le panneau produira toujours de l'électricité ! Comment faire pour éviter des risques d'électrisation, de brûlure... D'autant plus que qui dit panneau solaire dit batterie = un nouveau risque auxquels nous ne sommes que trop peu préparé en France. De plus la combustin de ce type de panneau doit être particulière. Je n'ai trouvé aucune info nul part alors je m'adresse à vous en espérant que vous connaissez un retour d'expérience sur le sujet.
Marci