28 déc. 2008

Narbonne : Décès d'un pompier

Le 25 décembre aux environs de 17 h 30, les secours de Narbonne sont engagés pour un feu d'appartement dans un immeuble vétuste de la ville.


Photo RD

A l'arrivée des pompiers, une occupante leur signale que son mari est manquant, alors qu'en fait il s'était enfui par une autre porte. Un binôme constitué de Jérôme Gâteau et de Vincent Lignon est aussitôt engagé pour effectuer la recherche de la victime dans l'appartement sinistré. Il semblerait que les 2 pompiers aient à un moment été désorientés dans l'appartement totalement enfumé.

Jérôme s'est vraisemblablement à un moment retrouvé à court d'air et Vincent a déclenché le signal d'alerte de son DI (détecteur d'immobilité) afin d'alerter ses collègues à l'extérieur qui se sont portés à leur secours mais n'ont pu les localiser immédiatement. Il leur a fallu défoncer une cloison avant de pouvoir atteindre puis secourir les deux pompiers qui ont ensuite été hospitalisés.

Jérôme Gateau est décédé aujourd'hui sur son lit d'hôpital des suites de son intoxication.

Agé de 35 ans, ce pompier volontaire était père de deux petits garçons de 4 et 5 ans et son épouse est infirmière pompier volontaire à Narbonne.

Nous adressons nos plus vives et sincères condoléances à la famille de notre collègue ainsi qu'à tous les pompiers de Narbonne et de l'Aude.

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy a exprimé son émotion et a transmis un courrier de soutien à la veuve.

La ministre de l'intérieur, Michèle Alliot Marie a elle aussi fait part de son émotion et a salué la mémoire de notre collègue en indiquant qu'elle assisterait à ses obsèques.

Vous pouvez adresser un message de sympathie à nos collègues de Narbonne à l'adresse mail suivante : sympathie@pompiers-narbonne.fr

Sources : AFP / Le Midi Libre / La Dépêche.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Quelle tristesse en cette fin d'année face a la perte d'un mari, un papa. Tout mon respect et mon soutien.gib

robert Radke a dit…

Beaucoup d'émotion face à la perte d'un collègue.Tout mon soutient pour la famille.

Robert

ThierrySaillant a dit…

Quelle cruauté au moment où cette famille s'apprêtait à fêter dans la joie cette fin d'année! Toutes mes plus sincères condoléances...

GOODNEW'S a dit…

Il n'y a malheureusement pas de mots pour exprimer la douleur que provoque le départ d'un collègue, jeune papa qui plus est, dans l'exercice de ses missions de sapeur-pompier.

Toutes mes pensées et mon affection à cette famille qui au lendemain des fêtes de Noël a sombré dans la plus grande détresse.

Nicolas Goudenove

ALEX77 a dit…

Beaucoup d'émotion face a cette terrible nouvelle, partir au feu un jour de noel et ne pas revenir pour un jeune père de famille. tout simplement terrible.
Tenons compte de cette triste histoire pour apprendre à nos pompiers les comportements qui sauvent lors des reconnaissances, et penchons nous sérieusement sur la mise en place des fourgon de sécurité, distinct des dispositifs d'attaque & de sauvetage, destiné uniquement au sauvetage de sauveteur. Réfléchissons & Agissons.

Anonyme a dit…

Les fêtes de fin d'années accentuent le sentiment de tristesse suite à la perte de notre collègue, je m'associe à vous tous pour partager un peu la peine de la famille de Jérôme.
Ce matin ,j'éprouve un sentiment de colère..
Combien de vie doit-on encore laisser pour qu'enfin la lutte contre l'incendie soit reconnue comme un métier et que nos pompiers reçoivent une formation à la hauteur de la dangerosité de ces missions.
Oui 80% de nos missions concernent le SAP,mais la plupart des décès se font sur feu.
Quand allons nous enfin lancer une mobilisation nationale pour défendre notre filière INC.
Que font nos syndicats pour défendre ce projet?
Nous sommes en train de mener un combat pour convaincre la population de s'équiper de DAAF pour sauver un maximum de personne dans les incendies d'habitation, que faisons nous pour sauver nos potes, nos collègues?
Ou est la fédé? ou est la DDSC?
A quoi servent tout le savoir accumulé depuis quelques années par les formateurs INC,Les outils pédagogiques pouvant être mis à disposition , la création d'écoles,le matériel, la technique...
Qu'attendent les décideurs pour enfin lancer la filière INC?
L'heure est au deuil, à la tristesse, à la préparation des obsèques mais n'oublions pas qu'il ne faut pas baisser les bras et que nous DEVONS continuer à nous battre et que ce combat n'a qu'un seul but revenir du feu avec des engins complets...

Anonyme a dit…

Je ne sais que dire devant une telle tragédie (une fois de plus... )Je présente à la famille de jérôme mon sincére respect et tout mon soutien dans ce moment difficle.

Anonyme a dit…

Je suis Mélanie LABEUR, amie de la famille Labopin, je vous adresse mes plus sincères condoléances.