19 nov. 2008

TEXAS : Feu d'appartement

video

« Y a t’il encore du monde à l’étage ? » demande un témoin, observant une lumière allumée au 1er étage à droite…les fumées tueuses ont pu se propager par la VMC ou par des fenêtres laissées ouvertes…

Gageons que les détecteurs avertisseurs autonomes de fumées (DAAF), obligatoires outre atlantique, ont pu réveiller à temps les occupants…CQFD !

Un pompier descend néanmoins par l’escalier extérieur (sur la droite à 57 secondes) après avoir vérifié l’absence de victimes ou de propagation du feu au niveau R+1 (= reconnaissance primaire, dans cette zone à risques car « au dessus » du feu)

En parallèle, l’établissement d’une LDV 500 se fait du point d’eau au point d’attaque au moyen de tuyaux en écheveau (plus rapide, chrono à l'appui).

Lecture Du Feu :

  • Foyer localisé au RDC est freiné dans sa croissance par un apport d’air limité
    (= « feu limité par la ventilation »), à la moitié inférieure de la porte d’entrée ouverte,
  • Flammes jaune vif au niveau du sol contrastent avec celles plus orangées en partie haute (moins d’air = mélange plus riche), les fumées deviennent de plus en plus sombres, véloces, signes d’une température élevée,
  • Ouvrants noircis dans le volume non isolé (pas de porte fermée) à gauche du foyer,
  • Plafond de fumées, denses et noires, qui s’abaisse et apparition des rollover annonçant l’imminence de l’EGE (après env. 1min).

Mais c'est l'apport d'air supplémentaire suite à "l'auto ventilation" des fenêtres qui permet au feu de dégager la chaleur nécessaire pour atteindre l'EGE puis son plein développement, vers 2min15.

Le tirage au niveau de l'entrée du coté gauche est alors bien établi.

Difficile d'être absolument affirmatif, cependant il semble que les vitres des pièces de gauche puis de droite se brisent en partie haute (vers 47 sec), vers l’intérieur du volume, celui-ci se mettant en dépression faute d’air.

Quelques remarques :

  1. Ne pas établir et capeler face aux ouvrants, il est dangereux d'être dans le cône d'expansion éventuel,
  2. Belle attaque massive, très efficace, car stoppant la propagation verticale et maîtrisant le feu développé, après seulement une dizaine de secondes, en Jet Diffusé d’Attaque, avec un débit maximum ici parfaitement adapté (pourtant le témoin pense qu'il va leur falloir une grosse lance...)
    (NB : A 500 l/min, on projette 8l/secondes environ…pas de quoi vider la tonne…)
  3. La lecture du feu, notamment les échanges entre surpression/dépression, permet de comprendre que ce feu ne respire "que" par cette porte d'entrée, d'où le choix de l'attaque défensive, sans risque de "pousser" le feu vers d'autres volumes dans le bâtiment.

Comment retarder l’EGE en attendant de pouvoir attaquer ?

Pendant la phase d'établissement de la ligne d'attaque, il convient, dans la mesure du possible, de limiter l'ouverture de la porte d'entrée du volume (en utilisant par exemple la tête de la hache, ou mieux encore la barre Halligan) afin de limiter l’apport d’air qui alimente le feu… car la Bête respire...

Soyons prudents, agissons avec réflexion et efficacité.


2 commentaires:

Robert Radke a dit…

superbe vidéo au niveau de la naissance et lecture du feu.Nous avons mis ce jour à connaissance l'existence du site à nos stagiaires dans le cadre d'une formation
des lecteurs en plus que du bonheur!!la machine est en route!!

merci et amitiée
Robert

Anonyme a dit…

Bonjour les amis,
merci pour cette superbe vidéo tres parlante en lecture du feu, mais également en technique de lance ! quelle éfficacité !
Merci pour la gestion de ce site et la pertinance des observations.
A plus, ALEX du 77